Le calendrier et le budget prévisionnel

Retrouvez le calendrier et le budget prévisionnel du projet de 2 ligne de tramway et ses composantes

Le budget prévisionnel

L’enveloppe budgétaire du projet global de mobilités intègre tous les coûts liés aux études et travaux : frais de maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’oeuvre (conception et réalisation), acquisitions foncières, ouvrages d’art, infrastructures voirie et espaces publics, plateforme du tramway, stations, équipements urbains, bâtiments, systèmes, adaptations du centre de maintenance du tramway, matériel roulant, parkings, couloirs bus et tous les services et prestations rendus nécessaires à sa complète réalisation, auxquels devront être ajoutés les aléas liés à des contraintes de chantier, géotechniques ou autres, non connus à ce jour. En revanche, cette enveloppe budgétaire ne comprend pas les éventuelles opérations urbaines adjacentes, ni les déviations de réseaux à la charge des concessionnaires.

Le budget prévisionnel d’investissement (valeur 2018) est estimé à 430 millions d’€ HT.

Le financement sera assuré par des fonds propres, de l’emprunt et des subventions.

Le conseil métropolitain de Tours Métropole Val de Loire a voté, le 25 mars 2021, une subvention de 14 millions d’euros pour l'année 2021 au syndicat des mobilités pour la réalisation de ce projet.

L'Etat apporte son soutien financier au projet de mobilité de Tours Métropole

Estimé à près de 430 millions d’euros (valeur 2018), le projet de mobilité de la métropole tourangelle a reçu cette année le soutien financier de l'Etat.

4,6 millions d’euros ont été mobilisés dans le cadre du plan de relance (1,8 M€) et du contrat de plan Etat-Région (2,8M€) pour réaliser les études de conception de ce projet de transport public.

D'un montant total d'environ 17 millions pour la période 2021-2022, ces études de conception menées par la maîtrise d'oeuvre depuis l'été 2021 portent sur la 2e ligne de tramway, l'extension de la ligne A, l'aménagement de la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) dite "Tempo" et la construction du programme systèmes transport (billettique, signalisation ferroviaire, système d'aide à l'exploitation...).

Ce montant, qui représente une grande partie de l’enveloppe du plan de relance affectée à l’Indre-et-Loire, est un soutien fort de l'Etat au projet de la métropole tourangelle.

Par ailleurs, le projet global de mobilité de Tours Métropole est lauréat de l’appel à projets Grenelle IV. L'Etat financera le projet à hauteur de 42 040 000 € . Ce projet de transport public métropolitain s’inscrit dans la volonté de l’Etat de soutenir la démarche de transition écologique en participant au développement de projets de transport décarbonés ambitieux desservant les quartiers prioritaires « Politique de la Ville » et soucieux de la qualité de l’aménagement du territoire.

Le calendrier